Allez à la découverte des promotions du Grand Théatre de Genève :

publié le 16 novembre 2023 | Accueil, Divers

Fonctionnement de la promotion 

Pour accéder à l’offre avec la réduction déjà appliquée, il suffit de cliquer sur le lien suivant : gtg.ch/CHE_ACJS.

Vous pouvez également renseigner votre code promotionnel CHE_ACJS dans l’espace prévu à cet effet sur le site de la billetterie du Grand Théâtre de Genève (billetterie.gtg.ch).

Outre ce tarif spécial, vous trouverez en déroulant le menu des prix : 

  • Le « Meilleur prix » si celui-ci est disponible (uniquement sur les catégories C à E);
  • Le « Tarif étudiant* » (- 25% de remise sur le tarif plein) ;
  • Le « Tarif jeune* » si celui-ci est disponible  (20 CHF la place pour les moins de 26 ans au moment du spectacle).

* Un justificatif (carte d’étudiant pour le tarif étudiant et pièce d’identité pour le tarif jeune) pourra être demandé à l’entrée en salle. Sans justificatif, l’entrée pourra être refusée

En avant-spectacle, l’Option Or permet d’accéder au « Carré d’Or » (espace VIP situé dans les foyers du Grand Théâtre) et de profiter du bar et de l’offre de collations qui y est servie (CHF 70.- en sus du billet | La remise de -20% ne s’applique pas sur l’option).

Informations sur la production

 Le Chevalier à la Rose 

Comédie en musique de Richard Strauss

Du 13 au 26 décembre 2023

Tout public

Direction musicale : Jonathan Nott

Chœur du Grand Théâtre de Genève

Orchestre de la Suisse Romande

 Christoph Waltz, acteur et star de cinéma, connu spécialement pour ses rôles oscarisés dans Inglourious Basterds et Django Unchained de Tarantino, a fait sa première incursion dans le monde lyrique en 2013, sur invitation d’Aviel Cahn, avec Le Chevalier à la Rose de Richard Strauss pour l’Opéra des Flandres, que le Grand Théâtre reprend ici avec un face-lift. L’ambiance rococo de cette comédie, dont Stefan Zweig disait qu’elle appartenait au « monde d’hier », est un identifiant bien ancré du Chevalier à la Rose. C’est en revanche la précision psychologique de l’oeuvre que Waltz passe au filtre de sa lecture épurée et très détaillée, mettant le doigt sur la résonance contemporaine très grave des ressorts comiques d’autrefois : le Baron Ochs surpris en mauvaise posture dans une auberge de Vienne renvoie nos pensées aussi à un certain scandale dans un Sofitel de New York. La distribution rassemble, sous la baguette de Jonathan Nott, quelques-unes des plus belles voix straussiennes du moment, avec la rayonnante Maria Bengtsson reprenant le rôle de la Maréchale qu’elle tint à Anvers, Michèle Losier en Octavian et la basse Matthew Rose qui campera le truculent Baron Ochs.

Plus d’informations sur la production.

   

http://GTG_23-24_Brochure_Venir-en-groupe.pdf